Quel que soit votre cas, vous trouverez ci-dessous un bon moyen d’améliorer votre anglais :

1 – Lire en anglais

Qu’il s’agisse d’articles de commérages, de journaux ou de livres, l’important est de commencer. Choisissez le genre ou le sujet que vous préférez et vous aurez ainsi un double avantage : la lecture ne vous ennuiera pas et vous serez encore plus motivé pour continuer à découvrir la suite des événements. Intelligent, n’est-ce pas ? Il vous sera ainsi plus facile d’améliorer votre lecture et d’élargir votre vocabulaire.

2 – Regardez des films et séries en anglais

Encore une fois, vous pouvez choisir quoi : des vidéos sur Youtube aux documentaires, des films les plus disparates à la célèbre série télévisée si populaire ces dernières années. Si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer et qu’ils sont disponibles, vous pouvez d’abord vous aider avec les sous-titres italiens (mais ne devenez pas accro!), Ensuite, passez aux sous – titres anglais et, par conséquent, supprimez-les complètement : rappelez-vous que ce n’est pas indispensable que vous comprenez tout immédiatement, mais qu’il est normal au début de ne comprendre que le cœur de la discussion ; avec la pratique, vous irez de mieux en mieux ! Choisissez toujours quelque chose qui vous passionne, pour en tirer le maximum d’avantages. Et profitez de tous les aspects de la technologie : si, par exemple, vous ne pouvez tout simplement pas comprendre un mot, mettez votre vidéo en pause, réécoutez-la jusqu’à ce que vous compreniez ou, alternativement, utilisez le vocabulaire pour rechercher des termes que vous ne connaissez pas. Cela facilitera la perfection de votre écoute.

3 – Écrivez en anglais

Surtout si vous souhaitez renforcer et améliorer votre grammaire et votre vocabulaire. Cet exercice sera particulièrement utile si vous prévoyez ou pensez devoir apprendre à utiliser la langue de manière formelle : peut-être qu’à l’avenir, vous n’utiliserez l’anglais que pour communiquer en vacances ; peut-être que votre travail vous obligera à utiliser l’anglais de manière formelle et correcte. Les règles de grammaire ne sont pas tout, mais elles constituent certainement une bonne base de départ. On vous dira souvent que ce sont les Anglais eux-mêmes qui n’utilisent pas correctement tel ou tel temps, mais à l’école, c’est un des critères d’évaluation et il faut donc l’étudier. Par exemple, vous pouvez rejoindre certains forums ou groupes de personnes qui veulent apprendre une langue étrangère (en d’autres termes, la version technologique de l’ancien correspondant), ou vous pouvez vous entraîner grâce à des applications et des exercices en ligne : vous améliorerez ainsi votre écriture.

4 – Prévoyez un voyage à l’étranger

Faites l’effort de parler anglais avec les personnes que vous rencontrez. Même si vous suivez les meilleurs cours avec les professeurs les plus compétents, et malgré tous les trucs et astuces, le meilleur conseil reste d’étudier ou d’améliorer votre anglais dans les pays anglophones. Il est en effet indéniable que le fait de se trouver dans un pays dont la langue est différente et de devoir communiquer est le meilleur moyen de vous encourager à parler, à vous faire comprendre et à comprendre votre interlocuteur. Bien qu’elle puisse vous effrayer, c’est une méthode très efficace. Et si vous ne comprenez pas tout de suite ? Ne vous inquiétez pas, demandez simplement à parler plus lentement ou à vous répéter, s’il vous plaît. De cette façon, vous améliorerez sans aucun doute votre expression et votre compréhension.

5 – N’abandonnez jamais

Si vous faites quelque chose contre votre gré, vous ne réussirez jamais. Prenez donc votre temps et choisissez le soutien avec lequel vous êtes le plus à l’aise et que vous pensez être le meilleur pour vous, et ensuite… Pratiquez constamment ! L’anglais est une langue vivante et, en tant que telle, elle doit être pratiquée quotidiennement si vous voulez obtenir de bons résultats durables. Et si vous faites des erreurs, ne vous inquiétez pas : souvenez-vous que si vous faites une erreur en parlant anglais, c’est parce que vous le parlez comme une deuxième langue, donc vous avez déjà une longueur d’avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *